Chez moi c’est le Bénin 5


C’est avec grande joie que je vous souhaite la bienvenue dans mon beau pays, ma très chère République du Bénin. Bénin, pays où l’on voit de toutes les couleurs et entend de tout. Pays où les voitures stationnent en plein milieu de carrefour. Pays où les quatre roues roulent du même côté que les deux roues. Pays où les autorités plongent le système éducatif dans une parfaite tétraplégie. Pays où aucun feu tricolore ne fonctionne. Pays où l’on contrôle rien. Pays où toutes demandes de pièces importantes dans les administrations mettent des mois à être prêtes. Et pourtant, j’aime mon pays. Pays où les usagers bafouent l’autorité des chefs de l’ordre. Pays où les forces de l’ordre font des interventions pédestres, à zem ou en taxi. Rien de tout ceci vous verrez nulle part ailleurs. C’est au Bénin. Pays où tout tourne dans le sens contraire. Pays où au lieu d’évoluer, l’on régresse. Tout ça, c’est mon Bénin. Pays où vous ne verrez jamais de l’air pur. Pays où tout est cher y compris la pitance. Et malgré ça, j’aime ma patrie. Pays où aucun code de la route n’est respecté. Pays où aucun sens giratoire n’est considéré. Pays où en pleine circulation, nul ne veut céder le passage à l’autre. Tout le monde est pressé. Tout ça, c’est au Bénin. Le pays qui ne se qualifie jamais pour le mondial de football et les phases finales de la CAN de football. Le pays qui ne se défend que dans la pétanque. Tout ça, c’est mon Bénin. Pays où le président de la république affrète un jet privé pour ses voyages officiels. Donc pays qui ne dispose pas d’avion présidentiel. Pays où l’électricité se fait rare. Des coupures d’électricité par ici, des coupures d’eau par là. Ça, c’est au Bénin. Pays qui peine à exploiter les ressources naturelles qu’il regorge. Vous ne verrez rien de tout ça à la fois ailleurs. C’est au Bénin. On est jamais pressé pour aller au service mais toujours pressé pour rentrer chez soi. Pays où même les têtes couronnées sont prioritaires. Tout ça c’est au Bénin. Et pourtant je l’aime. Bienvenue au Bénin, la terre du désordre et pourtant, nous l’aimons.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Chez moi c’est le Bénin