La magie des réseaux sociaux


bouba.mondoblog.org bouba.mondoblog.org Les réseaux sociaux, ces fameuses plateformes qui ont changé le visage du monde. Désormais, on peut se faire des amis, organiser des rencontres et même y créer des groupes de discussion et d’échange.

 

Des sites de rencontre

 

En 2007, on a découvert Hi5. C’est un site de rencontre, un réseau social. En 2008, Skyrock fut découvert. C’est également un réseau social permettant de faire des rencontres et surtout de créer des blogs. Mais la découverte de Facebook provoqua leur déclin. Il finira par séduire plus d’un internaute. En plus de son art architectonique, sa couleur de fond (bleu) fait sa particularité. En outre, ses outils page, groupe ne sont pas à omettre. En 2012, on a connu Whatsapp, une application mobile, un réseau social permettant d’échanger des messages et des données multimédias sans coût. Des groupes s’y créent également. De tous ces réseaux sociaux, Facebook et Whatsapp, qui compte 450 millions d’utilisateurs actifs dont 70 % le sont quotidiennement. Facebook compte 65 % d’utilisateurs par jours. Ces deux réseaux sociaux sont pratiquement les plus populaires.

Des journalistes web en herbe

Sur Facebook, des groupes sont créés tels que P@rlons sport, Blogueurs sans frontières, Blogueurs francophones, Jeunes Démocrates Prompts, Les Blagues Du Monde, Catalogue des Célibataires-100 % rencontre, Groupe TV: Afrique Média, le monde c’est nous, Club RFI, les messagers de la paix du Bénin, l’information commentée et décrypter 24H/24. Tous ces groupes avaient pour vocation de faciliter les échanges et de proliférer les sujets de discussion. Sur Whatsapp, ils affluent et sont restreints en raison du fait qu’ils ne sont pas retrouvables via un moteur de recherche. Krava Swagga People, Le Cercle de l’Amité, Krava Foot club sont quelques groupes existants sur Whatsapp. La liste ne finirait jamais s’il faut continuer à en citer. Ces groupes sur Whatsapp sont pour faire des rencontres, d’échanger et surtout de se faire de nouveaux amis. Mais ces réseaux sociaux possèdent une magie. Sur Facebook, les groupes sont le spectre d’une concurrence inédite. La soif d’être le premier à informer est l’esprit qui anime bon nombre des utilisateurs de Facebook et membres des divers groupes. Ces informations se propagent alors sur Whatsapp. Depuis peu, j’ai aussi commencé par faire confiance à cet outil d’information qui s’avère être très fiable puisque chaque information était vérifiée dans les journaux le lendemain. C’est en effet sur Facebook que j’ai appris l’irruption des éléments de la police au domicile de l’honorable Hélène AHOLOU-KEKE.

Sur Facebook et Whatsapp, je suis les matchs de la CAN 2015, sur Whatsapp j’ai appris l’accident dramatique de l’ancien ministre Benoit Degla avec des détails à l’appui. SurFacebook, j’avais appris la mort du journaliste François Mensah. La magie des réseaux sociaux Facebook et Whatsapp est d’avoir favorisé une floraison, une avalanche de journalistes web en herbe qui, dès qu’un événement majeur se produit, ne tardent pas à le mettre en ligne pour informer. Cette situation n’est bénéfique qu’à nous internautes, avides d’informations. Et à ces journalistes web en herbe, je dis félicitations et du courage. Merci.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *