Bénin : des initiatives citoyennes pour un scrutin apaisé et transparent


Le 6 mars 2016, les Béninois se rendront aux urnes pour élire à la magistrature suprême le successeur de Boni Yayi, actuel président de la république du Bénin. Dans une atmosphère dominée par la frustration et une avalanche de candidatures, une élite de jeunes, internautes, blogueurs et web activistes ont initié des initiatives afin de contribuer à une élection apaisée. Ils vont mettre en œuvre, chacun de leur côté, une formule magique impliquant ainsi, pour la première fois les TICs dans le processus électoral du Bénin. Plusieurs initiatives vont donc émerger en cette période électorale mettant à nu l’ingéniosité et la détermination de la jeunesse béninoise.

Des initiatives citoyennes

#Jexige est une campagne virtuelle lancée par les twittos du Bénin sur Twitter. Elle consiste à formuler des exigences à destination du futur Président de la République. Voici quelques exigences :

 

 

Le Programme de Gouvernance Concertée, encore appelé PGC-Bénin, est une initiative qui consiste à collecter les attentes des Béninois pour les transmettre au futur président. Ainsi, tous les Béninois sont invités à contribuer au développement de leur très chère nation, le Bénin.

©Atman BOUBA

©Atman BOUBA

Somisomi est une web-télé lancée par un groupe de jeunes webmasters, communiquants et journalistes dans le cadre la présidentielle de 2016 au Bénin pour combler le vide existant entre les différents canaux de diffusion traditionnels.

Le pacte Alafia est une alliance citoyenne pour transformer la gouvernance publique béninoise. Ce pacte engage prioritairement les candidats à la présidentielle vis-à-vis des autres acteurs de la gouvernance publique.

Présidentielle2016.com incite les populations à se rendre aux urnes et donc à accomplir leur devoir de citoyenneté.

Le techcamp-Cotonou, lancé par l’ambassade des Etas-Unis près le Bénin est une initiative de veille citoyenne. Cinquante blogueurs, développeurs, hommes de presse etc, ont été formé à l’usage des TICs en période électorale.

Le projet Bénin vote 2016 est également une initiative de veille citoyenne lancée par les blogueurs de l’Association des blogueurs du Bénin (AB-Bénin), soutenu par le Wanep-Bénin, OSIWA et porté par les Organisations de la Société Civile. A travers ce projet, les blogueurs ont lancé une série de wasexotweetup dans le cadre de la présidentielle où ils mènent des campagnes virtuelles sur des cas de violation du code électoral et militent pour un scrutin transparent et apaisé.

Les e-observateurs sont des internautes, des citoyens 2.0 recrutés et formés par l’AB-Bénin dans le cadre du projet bénin vote 2016. Ces e-observateurs sont qualifiés pour diffuser des informations de qualité du terrain.

Photo de famille des e-observateurs et l'équipe de l'AB-Bénin

Photo de famille des e-observateurs et l’équipe de l’AB-Bénin

La pétition pour un débat des présidentiables est aussi citée comme étant une initiative citoyenne. Cette pétition, qui en est déjà à 842 signatures, exige un débat contradictoire entre les différents candidats à la présidentielle afin de confronter les points de vue.

Projet de Societe est un site d’information destiné à regrouper les projets de société des différents candidats.

Toutes ces initiatives montrent l’engouement de la jeunesse béninoise pour une élection transparente et apaisée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *