Bénin : Un projet de loi sur le droit d’accès à l’information pour les blogueurs et influenceurs web


Parce que les blogueurs sont appelés à manipuler de l’information, Wanep-Bénin (West Africa network for peacebuilding) et son partenaire Osiwa (Open society initiative for west Africa) ont initié un projet de droit d’accès à l’information, cette fois-ci à l’endroit des blogueurs et des web influenceurs du Bénin. C’est donc à travers un atelier tenu ce mardi 10 mai 2016 au CEPAG de Cotonou que les blogueurs de l’Association des blogueurs du Bénin (AB-Bénin) et les influenceurs web ont été associés au projet.

Depuis 2013, Wanep-Bénin et son partenaire ont initié un projet de plaidoyer d’accès à l’information mais ce dernier n’incluait que les médias classiques. Cette année, les deux partenaires ont tenu à impliquer les blogueurs et les influenceurs web dans cette initiative en raison de leur vocation à manipuler de l’information. L’idée d’une telle initiative consiste à améliorer le droit d’accès du citoyen béninois à l’information publique. En effet au Bénin, bien que le droit d’accès à l’information soit un droit fondamental reconnu à toute personne et consacré par la Constitution du 11 décembre 1990 en son article 8 alinéa 3, l’accès à l’information peine à être effectif. Mais l’avènement du web 2.0 a favorisé une floraison des rumeurs dans les foras des réseaux sociaux. Ainsi, ce combat des blogueurs du Bénin lors de la présidentielle de mars 2016 contre les rumeurs dans ces foras a servi de déclic à cet atelier,a reconnu Mr Julien Oussou coordonnateur national de Wanep-Bénin.

#vote229, déclic du projet de loi sur le droit d’accès à l’information pour les blogueurs et les influenceurs web

Mr Julien Oussou, coordonnateur national de Wanep-Bénin

Mr Julien Oussou, coordonnateur national de Wanep-Bénin

En effet, avec leur veille citoyenne menée durant la période électorale via le #vote229, les blogueurs du Bénin ont mené une lutte farouche contre les rumeurs sur les réseaux sociaux. C’est donc fort de ce constat que le Wanep-Bénin et son partenaire Osiwa ont pensé à élargir le projet de loi aux blogueurs et aux influenceurs web afin de leur permettre de mieux limiter la circulation des rumeurs en ayant accès aux informations souhaitées. De plus, les blogueurs et influenceurs web devront de par leur implication « contribuer à la consolidation de notre démocratie et à la participation du citoyen et à l’action publique de façon plus éclairée »a déclaré Mr Julien Oussou. Toutefois, ce projet de loi sur le droit d’accès à l’information ne se limite pas seulement qu’aux blogueurs et web influenceurs mais s’étend également à tous les citoyens lambda.

Suivez les explications de Mr Julien Oussou, coordonnateur de Wanep-Bénin pour plus de détails sur le choix des blogueurs et des influenceurs web.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *