La direction générale des médias et l’association des blogueurs du Bénin ont lancé médialogues


Photo de famille avec Mme le ministre Rafiatou Monrou. © Capture

Vendredi 17 mars 2017, l’Infosec de Cotonou a servi de cadre au lancement de l’initiative médialogues. En effet, c’est en présence de la ministre de l’économie numérique Rafiatou Monrou que Expédit Ologou, directeur général des médias et Maurice Thantan président de l’Association des blogueurs du Bénin (AB-Bénin) ont lancé l’initiative médialogues. Cette cérémonie qui a par ailleurs enregistré la présence de Basile Tchibozo du conseil national du patronat de l’audiovisuel (CNPA) et Franck Kpotchémé, président de l’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB) a réuni plus de soixante-dix professionnels des médias classiques et nouveaux médias.

Rafiatou Monrou, ministre de l’économie numérique et de la communication. ©Capture

Médialogues : de quoi s’agit-il ?

Le bien fondé de médialogues est de servir de plateforme collaborative, d’échanges, de partage de connaissances et de bonnes pratiques entre les professionnels des médias aussi bien traditionnels que nouveaux médias dont les blogueurs est revenu aussi bien dans le discours de la ministre que celui de Maurice Thantan. Cette initiative qui tiendra des activités bimestrielles permettra aux deux acteurs d’apprendre les uns des autres pour une meilleure synergie d’action. A la suite de cet atelier inaugural qui avait pour thème médias classiques, nouveaux médias et au blogging au Bénin : quelles interactions ? sont bien prévus d’autres. Il urge tout de même de préciser que cet atelier inaugural qui sert de prélude à d’autres a connu deux communications. La première communication présentée par Maurice Thantan blogueur et web journaliste portait sur les techniques et les pratiques du blogging. Quant à la seconde communication, elle est présentée par Gérard Guédégbé et portait sur les convergences, les divergences, opportunités et risques du journalisme classique et des nouveaux médias.

Imbroglio autour des notions webactivisme et blogging

Maurice Thantan, président AB-Bénin prononçant son discours. © Capture

Depuis la naissance de l’AB-Bénin et compte tenu de la notoriété qu’elle s’est forgée surtout à travers l’initiative #vote229, on assiste à l’émergence d’une nouvelle classe d’acteurs du web autoproclamés webactivistes. Depuis, ces deux notions parce qu’intervenant sur le web portent à confusion. C’était donc le lieu de clarifier les esprits et de dissiper toute équivoque. En effet, des différences existent entre ces deux notions outre le fait que ces webactivistes déclarent à hue et à dia pouvoir pas disposer d’une déontologie parce qu’étant pas journalistes. Bien sûr, cette assertion provoque un tollé dans la salle et au président de l’AB-Bénin de clarifier.

Médialogues, quelles conclusions ?

Cet atelier inaugural a permis à chaque participant d’en ressortir plus aguerri et de se faire une idée claire et précise de la notion du blogging ainsi que du rôle du blogueur. Ce faisant, des formations, partages de connaissances sont prévus entre ces professionnels des médias. Les journalistes traditionnels seront formés sur l’utilisation des médias sociaux dont le réseau de microblogging Twitter.

Par ailleurs, les journalistes ont compris l’utilité et l’opportunité que constituent pour eux les outils du web 2.0.

Pour les mois à venir, c’est sur “l’usage du réseau Twitter par les journalistes, la gestion de la vidéo en ligne” en passant par “les applications mobiles et extensions Google indispensables pour les journalistes“ que se tiendront les ateliers.

Suivez le film reportage sur l’atelier inaugural de médialogues

 

L’atelier inaugural de médialogues en images

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *