À Propos de l’auteur


En face du bureau d’Afrique de l’ouest de l’Agence Universitaire de la Francophonie à Dakar.

 

Atman MAMADOU BOUBA, en forme contracté Atman BOUBA, de mon vrai nom, je suis étudiant en année de  licence d’Histoire-Archéologie à la Fac de l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin. Amoureux de la lecture, la culture générale, de la langue française, et la chance m’ayant souri avec Mondoblog, je l’ai saisi. Je suis également passionné par les TICS, le sport particulièrement le football que je pratique.
Membre du scoutisme béninois, j’appartiens au district scout Cotonou 3 et je suis également messager de la paix.

Comment suis-je devenu mondoblogueur?

Tout a commencé quand j’étais au primaire, j’étais encore mioche. Tout mon désire, c’était d’écrire. J’imaginais des scènes que je mettais par écrit. J’avais toujours à écrire. C’était ma véritable distraction. Ça me permet de m’évader. Au fil des années, cette passion pour la littérature est arrivée à maturité. J’ai commencé avec des poèmes, puis des histoires. Je m’inspirais de simples faits réels pour écrire ou même je partais de mes imaginations. Il n’y a rien qui puisse aider l’esprit à s’évader que la lecture et l’écriture. Plus tard, ce fut sur certains réseaux sociaux que je partageai mes inspirations à travers quelques articles inédits. Désireux de me lancer dans une autre aventure plus large, je suis tombé sur Mondoblog à RFI. Cette année là, je n’ai pas pu candidater à cause du retard. Mais l’année qui a suivi, l’article  »Chez moi c’est le Bénin » m’a permis d’être sélectionné. C’est ainsi que je suis devenu mondoblogueur de la SAISON 4. Ma joie était à son paroxysme. Je ne peux point décrire mon comportement à la lecture du mail mais tout ce que je puisse dire, je n’en croyais pas mes yeux, je suis sélectionné parmi les nombreux candidats.
Certes il n’y a pas assez à dire sur moi-même mais «l’avenir n’est encore qu’en chantier».

Web addict, je m’implique dans tout ce qui a trait au numérique, au web. Ainsi, après une formation en web journalisme, j’ai orienté mes centres d’intérêts vers le Open data, le data journalisme, le journalisme scientifique et le journalisme d’investigation.