Journée mondiale de l’alimentation 2019 : Hunger free world agit avec les journalistes pour une alimentation saine et durable

Article : Journée mondiale de l’alimentation 2019 : Hunger free world agit avec les journalistes pour une alimentation saine et durable
17 octobre 2019

Journée mondiale de l’alimentation 2019 : Hunger free world agit avec les journalistes pour une alimentation saine et durable

Ce mercredi 16 octobre 2019 s’est tenue la 39è édition de la journée mondiale de l’alimentation. Pour une alimentation saine, équilibrée et durable, Hunger free world implique les journalistes et professionnels des médias à travers un atelier au chant d’oiseau de Cotonou pour une alimentation saine, équilibrée et durable.

Agir pour l’avenir, une alimentation saine pour un monde-faim zéro, c’est le thème de cette 39è édition de la journée mondiale de l’alimentation. Et pour une alimentation saine équilibrée et durable, Hunger free world Bénin a décidé d’agir avec les journalistes. Ainsi, réunis dans l’après-midi de ce mercredi 16 octobre 2019, les journalistes ont été outillés sur le droit à l’alimentation saine, équilibrée et durable, la promotion de l’agroécologie, et la sécurité sanitaire des aliments.

Pour la représentante nationale de l’organisation japonaise Fatoumata Batoko Zossou, atteindre l’objectif faim zéro ne revient pas juste à donner à manger aux enfants, cela va bien au-delà et s’étend à nourrir les populations et protéger la planète.

Journée mondiale de l’alimentation: Des journalistes pour une synergie d’action

Selon les statistiques de l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 672 millions d’adultes et 124 millions d’enfants de 5 à 19 ans sont obèses, 40 millions d’enfants de 5 ans sont en surpoids et plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim. Ces chiffres liés à une mauvaise alimentation son préoccupants. C’est par ailleurs la principale raison pour laquelle Hunger free world invite les journalistes et hommes des médias pour une vision commune à être des acteurs d’éveil et de vulgarisation des textes et résolutions ratifiés par le Bénin quant à l’atteinte des Objectifs pour le développement durable notamment l’ODD 2 faim zéro pour l’horizon 2030. L’organisation japonaise n’a pas manqué d’interpellé le gouvernement béninois à jouer sa partition en facilitant l’accès aux terres agricoles aux populations à travers l’agence nationale du domaine et du foncier.

Partagez

Commentaires